Faire du sport enceinte – C&P Nutrition

Votre satisfaction est notre priorité

Des produits labellisés

Le meilleur de la Nutrition livré chez vous en 24h

Une équipe à votre disposition 24h/24 et 6j/7

+170.000 clients satisfaits

Pour plus de renseignements: 07 55 81 67 57

Faire du sport enceinte

Les femmes enceintes se demandent souvent si elles peuvent continuer à faire du sport en leur état.

Certes, il est intéressant de garder la forme et de continuer à faire quelques exercices qui permettent de donner du tonus au corps, mais ce n’est pas pour autant qu’il faille se fatiguer et faire de tout et n'importe quoi.

Pour éviter de prendre des risques inutiles, il convient de choisir l’activité la plus adaptée et de bien doser l’effort. Voici quelques conseils utiles à retenir à cet effet.

QUELLE EST L’ACTIVITÉ À RETENIR ?

Faire du sport enceinte est recommandé parce que cela permet d’améliorer sa respiration et de tonifier le corps. Cependant, ce ne sont pas toutes les activités qui seront autorisées. La natation et l’aquagym sont les plus conseillées, car elles ne requièrent pas trop d'impact ni de tensions excessives alors qu’elles promettent de nombreux bienfaits pour le corps de la future maman, mais aussi pour le bébé qu’elle porte.

L’aquabike, qui reprend le concept du vélo d’appartement, mais dans l’eau est également une bonne alternative dans la mesure où il améliore la circulation du sang et tonifie les muscles des jambes et fessiers.

Enfin, les adeptes du footing pourront toujours continuer leur activité, mais devront penser à bien doser l’effort et à arrêter dès qu’elles entreront dans leur cinquième mois de grossesse.

DANS QUELS CAS S’ABSTENIR DE FAIRE DU SPORT ENCEINTE ?

Le danger avec le fait de faire du sport enceinte, c’est que cela peut avoir des effets néfastes pour la future mère, mais aussi pour l’enfant qu’elle porte en son ventre. 

Il se peut qu’après avoir fait trop d’effort, la future maman fasse une fausse couche ; donne naissance à un bébé né prématurément ou présente des saignements chroniques.

Les activités ne sont plus conseillées à partir du cinquième mois, surtout pour celles qui risquent de faire un accouchement prématuré.

La pratique régulière du sport est également déconseillée aux femmes qui souffrent de douleurs lombaires, de douleurs se rapportant à l’articulation des hanches, qui souffrent d’hypertension ou dont le placenta est en position basse.

Enfin, il conviendra de rappeler que les femmes qui attendent des jumeaux ou des triplés sont deux fois plus sensibles par rapport aux femmes qui attendent un seul bébé et ces dernières devront faire deux fois plus attention au risque de faire une fausse couche.

ENCEINTE ET COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES ?

Nutritionnellement, les besoins de la femme enceinte sont augmentés, et une alimentation riche permet au bébé à se construire convenablement, les compléments alimentaires ne sont pas tous néfastes !

Les oméga 3, les minéraux ou les complexes vitaminés peuvent aider votre corps à assimiler les bons nutriments aussi bien essentiels pour vous.

Mais attention tout de même, il va falloir impérativement consulter un médecin en lui donnant la notice des produits que vous désirez consommer avant toute prise de complément alimentaire.

Toutes les futures mamans sont différentes, et il ne faut pas prendre à la légère l'absorption de certains produits se montrant bénéfiques hors grossesse mais s'avérant dangereux pendant. 

Restez vigilante, et nous ne le répéterons jamais assez, seul l'avis d'un médecin est important dans cette situation.

DÉCOUVRIR PURE OMEGA 3

COMMENT DOSER L’EFFORT ?

Être enceinte et faire de la musculation femme n’est pas très recommandée, car les exercices qui requièrent trop d’efforts risquent d’affaiblir la future maman qui a besoin de toutes ses énergies pendant toute la durée de sa grossesse.

L’idéal est de faire un exercice modéré deux à trois fois par semaine comme la marche, l’aquagym ou encore la natation qui procurent des bienfaits intéressants sans que la future maman ait besoin de faire beaucoup d’effort.

De plus, à mesure que le ventre s'arrondit, la maman n’aura plus la même force et le même entrain qu’avant, ce qui la poussera automatiquement à modérer ses efforts.

En somme, il est tout à fait possible de continuer à faire du sport enceinte, mais il faudra en parler au préalable au médecin traitant qui saura conseiller sur les sports à retenir, mais aussi sur la meilleure manière de ne pas se faire du mal.